La jeunesse centrafricaine opte pour le Dialogue, paix et compréhension mutuelle pour un développement durable

Publié le par centrafrique-nouvelle

Dans le souci de préserver un avenir meilleur de la paix et le développement d’Afrique en général et de la République Centrafricaine en particulier, le Conseil National de la Jeunesse (CNJ) a organisé du 22 au 24 novembre 2011 à l’hémicycle de l’Assemblée Nationale un forum national de la jeunesse sur le thème « Dialogue, paix et compréhension mutuelle pour un développement durable ». L’ouverture de ce forum a été présidé par le Premier ministre, chef du gouvernement, représentant personnel du Président de la République, et a vue la participation du Président de l’Assemblée nationale, des députés, des représentants des institutions républicaines, des ministres, les Représentants des Organisations Internationales accrédités auprès de la République Centrafricaine, les Responsables des Mouvements Militaro-politiques et les Membres des Cabinets de la Présidence, de l’Assemblée Nationale et de la Primature. Le forum s’étalera sur quatre (4) , 4 jours durant lesquels les jeunes venus de la sous-région, de l’arrière pays, des organisations politiques et mouvements des jeunes de Bangui, des cadres ministériels, des représentants des partenaires au développement et ONG nationales et internationales, partageront des expériences et renforceront leurs capacités sur les notions du leadership de la culture de la paix du dialogue permanant de la tolérance, de la bonne gouvernance, des droits de l’homme, de l’entreprenariat et des initiatives communautaires de développement. Des conférences –débats seront animées par des personnalités politiques, des experts, des responsables ecclésiastiques et des jeunes entrepreneurs. « Dans ce monde complexe et en pleine mutations avec des grands défis, notre pays a besoin d’une jeunesse créative, enthousiaste, qui à l’amour du travail, et qui souhaite mettre son dynamisme au service de son pays, une jeunesse éprise de justice qui souhaite s’épanouir librement, qui souhaite que son talent contribue à la transformation de sa communauté plus fraternelle, plus pacifique, l’un n’allant pas sans l’autre », a déclaré le Ministre de la jeunesse, du sport, des arts et de la culture, Serge Bokassa. Dans son discours, le Président d’organisation M. Venant Serge Magna remercie très sincèrement le Président de la République qui a accepté de parrainer les travaux, ainsi que les partenaires qui ont financé ce forum, à savoir le Fonds des Nations-Unies pour la Population, l’Ambassade de Chine, les Sociétés : ASRP, SEGA, SODECA, ART, SODISCA. « A travers ce Forum, la jeunesse va matérialiser sa volonté pour proposer une nouvelle vision d’un avenir meilleur. Enfin de réussir le pari du développement socio-économique et de la bonne gouvernance. Le pays a besoin de la participation active et de l’engagement responsable de sa jeunesse », a déclaré le Président d’organisation M. Venant Serge Magna. Signalons que c’est dans l’optique de donner à la jeunesse centrafricaine sa place d’acteur dans la reconstruction nationale et la promotion de la paix, que le Conseil National de la Jeunesse en partenariat avec le Fond des Nations-Unies pour la Population a décidé d’organiser ce forum national de la jeunesse sur le thème : « Dialogue, paix et compréhension mutuelle pour un développement durable » il s’agit du premier forum qu’organise le CNJ depuis sa mise en place il y a un an. En outre, le projet du forum veut aboutir au renforcement du rôle des jeunes dans la promotion de la paix, du dialogue permanant et de la reconstruction de la République Centrafricaine. Emery Elvis Pabandji

Commenter cet article