ECOBANK marque les esprits

Publié le par centrafrique qui gagne

 

Ecobank Centrafrique par l’intermédiaire de sa direction Générale a posé un acte patriotique à l’endroit de la presse centrafricaine dans sa diversité le Mardi 24 janvier 2012.

 

Le Directeur Général d’Ecobank Centrafrique Monsieur Christian ASSASSOU assisté de Célestin YANINDJI Directeur Général Adjoint et Didace SABONE un des hauts cadres de l’institution a présenté à la presse nationale les vœux de cette banque qui ne cesse de satisfaire la population. « Ecobank Centrafrique, par ma voix voudrait dire bonne et heureuse fête de nouvel an à toute la famille de la presse centrafricaine qui constitue pour nous un partenaire incontournable dans la mission qui est aujourd’hui la notre en République. Que cette nouvelle année apporte la quiétude, la prospérité à vous hommes des médias. Pour nous, nous allons raffermir nos relations avec vous cette année et cette première rencontre se veut le début des relations florissantes avec toute la presse sans aucune exception » a déclaré Monsieur Christian ASSASSOU. Par ce geste de haute portée le numéro 1 de toutes les banques installées en République Centrafricaine, a montré sa volonté de nouer des relations avec la presse centrafricaine que beaucoup d’institutions n’utilisent que de manière circonstancielle. Il faut dire que les ténors d’Ecobank Centrafricains viennent de relever un grand défi. Rencontrer la presse et lui présenter des vœux n’est pas donné à tout le monde dans ce pays. Voilà pourquoi tous les Hommes de médias présents à cette rencontre avaient apprécié cette initiative à sa juste valeur. Tous les journalistes qui étaient intervenus ont salué le sens de collaboration d’Ecobank Centrafrique qui ne tarit pas en initiative pour relever le défi de la sécurité financière dans un pays qui a besoin des partenaires rassurants comme cette banque qui a fait ses preuves dans trente trois pays africains. Dans ses propres à l’occasion de cette rencontre, le Directeur Général a abordé la question de la migration de cette institution sur la plate forme. Les trois hauts cadres de cette institution ont reconnu qu’il y a quelques mois, la Banque s’était confrontée à de sérieuses difficultés pour maintenir la stabilité du nouveau réseau mais cette situation n’est plus que de l’histoire aujourd’hui. « En 2011, nous avions introduit en République Centrafricaine le réseau le plus performant au monde afin de faciliter la tache à notre clientèle et devenir dans les faits une banque de proximité pour l’ensemble de la population centrafricaine. Cette innovation n’a pas été facile mais avec le concours de toute la famille Ecobank, nous avions aujourd’hui trouvé une solution définitive à ce désagrément » a déclaré le Directeur Général Adjoint. Monsieur Didace SABONE a précisé par ailleurs que ce problème est résolu depuis huit mois et nos clients sont de plus en plus contents puis que les transactions sont de plus en plus fluides et aisées. La Direction Général de Ecobank a par ailleurs passé de cette rencontre avec la presse nationale pour mettre en relief les principaux projets de l’institution pour le compte de l’année 2012 qui commence. « D’ici la fin de l’année nous passerons de dix à vingt deux agences, nous irons jusqu’à trente point de distribution et Ecobank mettra en circulation plusieurs nouveaux produits tels que éco retraire qui est une possibilité qui sera offerte aux fonctionnaires et agents voire tous les clients de la banque de préparer dans la sérénité leur retraite, le master carte qui facilitera les transactions dans les pays ou la banque n’est pas présentes » a indiqué Didace Sabone.

Dans ces conditions, il est clair qu’Ecobank est la meilleure banque en mettant au centre de ses principales préoccupations les Centrafricains en général et sa clientèle en particulier. Cette banque n’a jamais cessé de voler au secours de la population centrafricaine et les actions qu’elle a posées sont innombrables. L’on se souvient de l’aide que cette banque a apporté au lycée Barthélémy Baganda en mettant à la disposition de l’administration du plus vieil établissement centrafricain des matériels informatiques, des livres et bien de consommables, cette aide s’était évaluée à plus de douze millions de FCFA. L’opinion nationale n’a certainement pas encore oublié l’aide d’environs dix millions qu’Ecobank a apportée au centre de la mère et de l’enfant de Bangui et celle apportée aux orphelines à travers Sicilia. Tous ces apports sont une preuve qu’Ecobank est avec le peuple qui constitue clairement sa raison d’être. Voilà une banque qui met au cœur de ses soucis la population d’un pays et qui veut approfondir la proximité avec sa clientèle. A dire vrai, Ecobank est une banque qui convainc par des actes et qui fait la différence avec les autres qui parlent sans rien apporter de nouveau dans les services qu’elle offre à la population centrafricaine. Avec la stabilité au niveau de cette Banque et toutes ses ambitions, il y a de quoi à faire confiance à Ecobank et le nombre croisant des clients est une preuve que les Centrafricains ont compris la nécessité de travailler avec Ecobank qui agit quotidiennement afin de pousser la RCA à gagner de la place dans le concert de la nation.

La rédaction

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Finance

Commenter cet article