Bangui : La France accorde une Aide budgétaire de 13,119 milliards FCFA à la CEMAC

Publié le par centrafrique qui gagne

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} h2 {mso-margin-top-alt:auto; margin-right:0cm; mso-margin-bottom-alt:auto; margin-left:0cm; mso-pagination:widow-orphan; mso-outline-level:2; font-size:18.0pt; font-family:"Times New Roman"; font-weight:bold;} a:link, span.MsoHyperlink {color:blue; text-decoration:underline; text-underline:single;} a:visited, span.MsoHyperlinkFollowed {color:purple; text-decoration:underline; text-underline:single;} p {mso-margin-top-alt:auto; margin-right:0cm; mso-margin-bottom-alt:auto; margin-left:0cm; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} @page Section1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;} div.Section1 {page:Section1;} -->

La Francea octroyé ce jeudi une Aide budgétaire globale (ABG) de 20 millions d’euros soit 13,119 milliards FCFA à la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC).La signature de la convention s’est déroulée au siège de la CEMAC à Bangui.

Le document a été signé  par l’Ambassadeur de France en Centrafrique, Jean-Pierre Vidon, Représentant permanent du gouvernement français auprès de la CEMAC, Hugues Marion de l’Agence française de Développement (AFD) et Antoine Ntimi, Président dela Commissionde la CEMAC.

Cette aide budgétaire de 13,119 milliards FCFA intervient après la première d’un montant de 19,679 milliards FCFA, alloués en 2010 pour le financement des projets des programmes d’intégration régionale, notamment le « Programme économique régional (PER)», a précisé Hugues Marion.

Cette aide budgétaire permettra à la commission de la CEMAC de financer les études de faisabilité des projets et au renforcement des capacités de la Commission et 80% (soit 10 495 312 000 FCFA).

Pour le représentant de la BDEAC, Michael Amandé, cette aide va permettre à son institution  d’élargir son périmètre d’intervention et de remplir pleinement sa mission à travers cet important soutien Programme économique régional (PER).

« L’aide budgétaire française constitue désormais pour la BDEAC, un levier important de son mécanisme de financement des projets d’intégration sélectionnés par la Commission CEMAC. Elle permet d’octroyer des financements aux conditions les plus douces, notamment à travers la bonification du taux affecté aux prêts », a-t-il souligné.

Michael Amandé a indiqué que  la seconde tranche 2011 de l’aide budgétaire globale française vient à point nommé faciliter à la fois de poursuivre les initiatives en cours et d’envisager l’octroi de subventions en faveur d’actions d’accompagnement des investissements, telles que des formations ou le renforcement des cadres juridiques ou des systèmes d’information des porteurs de projets.

Signalons que l’aide global budgétaire est une contribution financière de l’Etat français au renforcement de l’intégration régionale des Etats de la CEMAC. Elle permet de financer les études de faisabilité des projets et le renforcement des capacités de la CEMAC, notamment le programme économique régional.

Publié dans Finance

Commenter cet article